Le jardinage écologique dans sa cour, sur son toit ou sur son balcon ! (Google / Le Messager LaSalle)

Lu au site : Alerte Google – jardinage

http://www.messagerlasalle.com/article-224751-Le-jardinage-ecologique-dans-sa-cour-sur-son-toit-ou-sur-son-balcon.html

Le jardinage écologique dans sa cour, sur son toit ou sur son balcon !

Ateliers au parc des Rapides, les 28 juin et 5 juillet

Que ce soit pour se nourrir, embellir sa maison, ou attirer les oiseaux ou les papillons, le jardinage est le passe-temps le plus populaire en Amérique du Nord. Les méthodes de jardinage peuvent varier énormément. Jusqu’à récemment, les pesticides étaient à la mode. Or, reconnaissant les effets négatifs des pesticides sur la santé et l’environnement, Montréal a mis en place une réglementation qui interdit en de nombreuses circonstances l’usage des pesticides autant chez les entreprises que chez les résidants. Cette réglementation s’applique également à LaSalle. Par contre, il existe divers moyens plus écologiques de jardiner. La Ville de Montréal et le Conseil régional de l’environnement ont décidé de prioriser la sensibilisation au jardinage écologique par les patrouilles vertes.
À LaSalle, la patrouille verte mise en place en collaboration avec Héritage Laurentien et l’arrondissement sera présente pour sensibiliser la population aux techniques et alternatives de jardinage écologique au parc des Rapides les samedis 28 juin et 5 juillet de 11h à 19h (reporté au dimanche en cas de pluie). Plusieurs sujets reliés au jardinage écologique seront abordés, dont les méthodes écologiques pour réduire ou éliminer la présence de pestes et maladies, limiter la quantité d’eau de robinet utilisée dans son jardin et enrichir le sol de son jardin.

Un jardin, que ce soit pour la beauté ou pour s’alimenter, ce n’est pas juste dans sa cour que nous pouvons l’aménager. Les jardins deviennent de plus en plus populaires sur les toits et les balcons. Les jardins écologiques peuvent contribuer à réduire les îlots de chaleur urbaine, de même que les coûts de climatisation et d’alimentation, ce qui prendra davantage d’importance au cours des prochaines années. (continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.